Que fait un administrateur judiciaire dans sa vie ?

Vous devez être un grand passionné de droits et de la justice pour suivre une carrière juridique, notamment celle d’un administrateur judiciaire depuis des années. Trancher entre les parties en conflit, épauler les dirigeants d’une entreprise à éviter la faillite, contribuer à la restructuration d’une société, être le garant de la sauvegarde d’emploi et informer le tribunal de commerce de tout ce qui se passe dans une société en redressement sont pratiquement les différentes missions liées à cette profession.

L’administrateur judiciaire, le médecin de l’entreprise

Dans sa définition la plus technique, le métier de l’administrateur judiciaire se présente comme un rôle d’auxiliaire de justice mandaté par le tribunal de commerce dans le cadre de la supervision ou l’assistance d’une entreprise en difficulté financière. Généralement, les procédures les plus connues dans lesquelles intervient l’administrateur sont la sauvegarde de l’entreprise ou le redressement judiciaire.

Souvent, on présente l’administrateur judiciaire comme le médecin de l’entreprise. En vérité et lorsque cette dernière se trouve en cessation de paiements et ne trouve pas les moyens de régler ses dettes, c’est ce professionnel qui va intervenir pour, soit assister le chef d’entreprise, soit le remplacer dans les cas les plus extrêmes. L’objectif de son intervention est de concilier entre l’entreprise et ses créanciers et d’identifier les solutions idéales pour maintenir l’activité de la société, garder les emplois et apurer le passif.

La carrière de l’administrateur judiciaire

Pour devenir un administrateur judiciaire, la personne intéressée devra suivre une formation en droit, économie ou gestion tout en ayant les diplômes supérieurs. Il devra avoir des connaissances approfondies en comptabilité également et passer par un examen d’accès au stage professionnel avant de pouvoir exercer cette profession. Mais mise à part les facultés académiques, l’administrateur judiciaire doit être un bon orateur et une brave personne diplomatique. Il doit donc avoir des qualités dans la communication et dans la négociation pour réussir ses missions.

Du coté carrière, l’administrateur judiciaire peut entreprendre à sa propre charge et ouvrir son cabinet ou travailler avec d’autres administrateurs. Dans tous les cas, il sera toujours mandaté par le tribunal de commerce et aura des comptes à rendre pour le juge-commissaire.

 

Author: Susan Allen

Share This Post On
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services