IRM ou mammographie ?

 

  Qu’est-ce qu’une IRM ?

L’IRM ou l’imagerie par résonance magnétique est un examen basé sur l’utilisation de champs électromagnétiques, il est sans danger.

C’est un examen indolore, qui permet d’obtenir des images de l’intérieur du corps humain, en trois dimensions.

Il est prescrit pour visualiser les tissus mous, c’est-à-dire, les tendons, moelle épinière, muscles, cerveau, viscère (tout organe contenu dans les cavités du corps tel que le cœur, l’estomac, le foie, …)…

Parfois, l’imagerie par résonance magnétique nécessite l’injection d’un produit à base de gadolinium, afin de rendre les éléments du corps plus visibles sur les images enregistrées (pendant l’examen).

Cependant, des réactions imprévisibles sont possibles, comme les nausées, voire des vomissements, fuites sous-cutanées du produit (au niveau de la veine), goût étrange dans la bouche, apparition d’un petit hématome lié à la piqûre, et sensation de chaleur dans tout le corps.

L’intolérance au produit de contraste peut également occasionner des troubles cardio-respiratoires, problèmes rénaux, ou même, une réaction de type allergique (asthme, eczéma, …).

Ces phénomènes sont plus courants chez les patients atteints de maladies cardiaques ou pulmonaires, et les malades présentant des antécédents d’urticaire.

Les patients portant des matériels métalliques tels que, les prothèses, pacemakers (stimulateurs cardiaques), éclats métalliques dans les yeux, cathéters (tubes introduits dans un organe), valves cardiaques, patchs transdermiques placés sous la peau, neurostimulateurs (appareils qui atténuent la douleur), clips chirurgicaux dans le cerveau, pompes implantables, et défibrillateurs cardiaques implantables, ne peuvent pas réaliser une imagerie par résonance magnétique.

Parce que la force magnétique dégagée peut endommager ces dispositifs métalliques.

L’examen de l’IRM est réalisé par un technicien en radiologie, et peut durer de 15 à 20 minutes.

 

   Qu’est-ce qu’une mammographie ?

La mammographie est une radiographie qui dépiste le cancer du sein.

La mammographie peut être proposée pour un dépistage individuel, après un traitement pour un cancer de sein, lors d’une campagne de dépistage organisé, et pendant un examen clinique des seins (après la découverte d’une anomalie).

Voici quelques conseils proposés par Filiassur assurance, à pratiquer avant la mammographie : n’appliquez ni crème, ni parfum, ni poudre, ni déodorant, sur les seins ou sous les aisselles (ces produits gênent l’interprétation des résultats), évitez de porter des bijoux, et surtout, n’oubliez pas d’apporter tous les comptes-rendus et les clichés des examens déjà réalisés pour vos seins.

Généralement, l’examen de la mammographie dure environ 20 minutes, et se déroule en plusieurs étapes.

Il peut aussi être centré sur une région particulière du sein ou complété par un cliché de profil.

Une fois la mammographie terminée, le radiologue vous examine, analyse les clichés en salle d’interprétation, ensuite, il vous remet les clichés accompagnés d’un compte-rendu.

 

  Remboursement :

En ce qui concerne l’imagerie par résonance magnétique (IRM), Filiassur assurance peut rembourser la partie technique et également, la partie des honoraires médicaux.

Et en ce qui concerne la mammographie, le niveau de prise en charge dépend des garanties souscrites par la personne concernée.

Tout en sachant que, la sécurité sociale ne rembourse que 60 % des frais médicaux.

Author: Susan Allen

Share This Post On
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services