L’alliance entre le milieu politique et le journalisme
Juin11

L’alliance entre le milieu politique et le journalisme

Nous parlons aujourd’hui d’un phénomène de communication politique. Nous nous intéressons dans ce présent article aux femmes et aux hommes politiques qui changent de métier et se reconvertissent dans les médias. Chroniqueur, éditorialiste, animateur, présentateur… ils sont de plus en plus nombreux à se montrer à la télévisons, à la radio et à s’exprimer sur les médias sociaux et la presse écrite. Est-ce un bon moyen pour eux pour se rapprocher au mieux du public.

En effet, la politique et le journalisme sont deux carrières qui se succèdent l’une prenant la relève de l’autre. L’exécution des deux métiers en même temps est une grande rareté. Toutefois, il est convenable de mobiliser des connaissances de l’univers politique et appliquer les acquis du métier politique à savoir, la bonne communication, le bon discours, l’art de bien s’exprimer.

Pourquoi se mettre au journalisme ?

Certes, les gens politiques sont les plus aptes de parler de ce domaine et d’aborder des sujets d’actualités.

La politique et le journaliste sont deux métiers distincts mais fortement liés l’un à l’autre. Les hommes politiques sont très habitués aux revenus de presse, à prendre connaissance des journaux, des dernières news et connaitre les positions des adversaires.

Les journalistes politiques qui sont ?

Assurément, il existe des journalistes politiques qui se sont spécialisés dès le début de leurs carrières dans les débats, l’animation des plateaux télévisés, la rédaction des articles de presse…à savoir la présentatrice des infos de 20h de TF1, le journaliste et animateur de radio et de télévision, Jean-Jacques Bourdin, le Reporter et présentateur de journal au sein du groupe TF1 David Pujadas, l’animateur de l’émission Quotidien sur TMC Yann Barthès, le producteur de télévision et de théâtre et humoriste Laurent Ruquier…mais il se trouve aussi des nouveaux adhérents dans l’univers médiatiques qui viennent d’un tout autre horizon :  la politique.

Ces journalistes qui sont passés par la politique

Roselyne Bachelot, ancienne Ministre de l’Ecologie et du Développement durable et pharmacienne de formation, aujourd’hui chroniqueuse sur D8, Daniel cohn-bendit, député européen d’Europe Ecologie se présente désormais sur diverses chaînes sur télévision et anime plusieurs émissions comme celle d’Europe 1 et LCI Matin l’émission politique de LCI présentée par la talentueuse journaliste, Clémentine Autain, ancienne porte-parole de Jean-Luc-Mélenchon est aujourd’hui directrice du journal « Regards »… vous les connaissez comme personnalités politiques, sauf qu’aujourd’hui, ils sont passés de l’autre côté du miroir. A la télé, à la radio ou encore en presse écrite, la nouvelle mode des politiciens c’est devenu un journaliste !

 

 

 

 

 

Read More
L’avenir du cinéma marocain !
Avr07

L’avenir du cinéma marocain !

Nous nous rendons à la maison de la Culture Buenaventura où se déroule un débat très intéressant portant le thème de « l’avenir des cinémas à l’abandon au Maroc ».

Parmi les participants à cet événement, nous trouvons les membres de la direction régionale du ministère de la culture de Casablanca, les fondateurs de l’association Save Cinemas in Morocco, le Directeur du secrétariat particulier du Roi Mohammed VI et le chargé des projets culturels et artistiques du Royaumeet un nombre important d’artistes et de sociologues.

Une anomalie remarquable

Malgré l’impression d’un cinéma en forme Royaume chérifien, la réalité est moins rose. Lors de ce débat entre pouvoir public exploitant et société civile, les intervenants ont rappelé la situation critique du secteur.

Selon , le responsable des projets culturels au Maroc et le conseiller particulier du Roi, le Royaume compte une trentaine de festivals par an, une dizaine de films étranger tournés dans le pays et 25 long-métrages produits localement dans le Royaume. Aussi, les superproductions notamment étrangères sont tournées dans les célèbres studios de Ouarzazate et derrière cela, se cache une triste réalité. Les salles de cinéma sont devenues moins en plus nombreuses et disparaissent petit-à-petit. Il y a trente ans, le Maroc comptait 255 salles de cinéma et 51.000.000 de spectateurs par an.

D’après Tarik Mounim, le président de l’association Save Cinemas In Morocco, il ne reste plus que 37 salles en activité se partageant quelques millions de spectateurs habitués par les projections et adeptes des premières sorties de film.

« Aujourd’hui, plus que jamais est important de réagir et de créer un plan de sauvetage incitant tout le peuple à renouer avec les projections de film dans les salles de cinéma et à contribuer au développement du secteur de la culture. Parce qu’avec moins de 35 salle de cinéma au Maroc et avec le rythme que nous enregistrons nous pouvons imaginer que d’ici quelques années, nous nous trouvons aucune salle de cinéma à Casablanca non plus dans les autres villes du Royaume. » Atteste Tarik Mounim.

« L’art a disparu dans ce pays »

Malgré le nombre élevé des films tournés au Maroc, sa notoriété dans le domaine cinématographique et ses endroits référence des plus grands films et séries télévisées, le secteur du cinéma est véritablement en danger au Maroc, les salles sont vouées à disparaitre.

Les principales raisons sont le monopole de la distribution détenue par les multiplexes, la télévision et aussi le piratage des films malgré la Loi 3405 qui a été mise depuis des années et qui interdit le piratage de tout contenu audio-visuel et qui impose une sanction de 2 ans de prison ferme et jusqu’à 60 millions d’amendes.

« Cette loi n’a jamais été appliquée, on voit la prolifération du piratage dans tous les domaines, que ce soient les logiciels, la musique, le cinéma…L’art a disparu dans ce pays » Déclare Simon Dinganga, le directeur de la Kinshasa Zoo lors d’une conférence de presse qui tourne autour du cinéma au Maroc.

Les salles sont encore debout, mais pour combien de temps ? Ce débat pose un problème encore plus vaste, la place de la culture dans la société marocaine.

 

 

 

Read More
Echange musclé entre Rachida Dati et Audrey Crespo-Mara sur LCI
Jan05

Echange musclé entre Rachida Dati et Audrey Crespo-Mara sur LCI

L’ambiance a été un peu glaciale sur les plateaux de LCI, quand Audrey Crespo-Mara, a interrogé Rachida Dati sur les propos polémistes de Eric Zemmour.

La course à L’Elysée

Ce mardi, Rachida Dati s’est rendue à l’émission présentée par Audrey Crespo-Mara pour parler politique et soutenir l’ancien président de la république, Nicolas Sarkozy, dans les présidentielles 2017. En évoquant le sondage de l’enquête pour LCI où Alain jupé devance Nicolas Sarkozy, la maire du 7e arrondissement intervient « (Nicolas Sarkozy) c’est l’un des rares hommes politiques aujourd’hui à mobiliser autant, et à susciter autant d’enthousiasme ».

I ’ancienne garde des sceaux, enchaine « il est toujours en tête chez les républicains. Cette primaire, elle commence à poser un problème institutionnel, parce que est-ce que c’est la primaire d’un camp ou est-ce que ça devient le premier tour des élections présidentielles ? Il ne faut quand même pas se tromper d’élection ».

La députée européenne, a défendu le candidat de la Primaire de la droite et du centre. Elle déclare également que Nicolas Sarkozy, respecte la cohérence du primaire et qu’il « n’a jamais fait appel au Front national » mais plutôt à tous les électeurs de droite et du centre.

« Quel mépris ! Quel mépris pour les Français ! Ça, c’est typique de l’élite » a lâché, la conseillère politique de Nicolas Sarkozy contre les déclarations de l’adversaire de son candidat.

Accrochage avec Audrey Crespo-Mara 

Rachida Dati s’est prêtée au jeu de la question off d’Audrey Crespo-Mara, qui en a profité pour revenir sur les propos polémistes d’Éric Zemmour sur les plateaux de LCI. Le chroniqueur, désapprouve du choix de l’ancienne ministre d’un nom musulman, pour sa fille Zohra. Il explique qu’« En donnant des prénoms musulmans à leurs enfants, (certains parents) refusent de s’approprier l’histoire de France. Je l’ai dit à Rachida Dati d’ailleurs. Elle a appelé sa fille Zohra, je trouve ça scandaleux. Je lui ai dit ! ».

Agacée, Rachida Dati s’est emportée contre la journaliste en lançant « Ça ne vous choque pas vous ? », l’épouse de Thierry Ardisson répond « si, mais vous n’avez pas vu l’émission !».

L’eurodéputée, ajoute « cela fait huit ans qu’il (Eric Zemmour) me poursuit, il trouve ça choquant que Rachida Dati soit Garde des Sceaux et que ma fille s’appelle comme maman. »

Elle lance une autre pique à la journaliste « Mais vous, ça ne vous choque pas de l’inviter et de continuer à l’entendre comme ça ? ». C’est là que Le joker de Anne-Claire Coudray perd son sang-froid « C’est notre liberté de recevoir les invités qu’on veut » et elle conclut l’émission avec un ferme « merci, bonne journée »

 

 

 

Read More
La différence entre un enfant intellectuellement précoce et un bon élève
Oct14

La différence entre un enfant intellectuellement précoce et un bon élève

 

L’école et les enfants intellectuellement précoces

qi

Pour la plupart des élèves, l’école joue un rôle primordial dans la construction de ses connaissances et de ses attitudes, la structuration de ses capacités. En revanche, l’enfant intellectuellement précoce acquiert intuitivement la majeure partie de ses connaissances en dehors de l’école. Sa curiosité naturelle et son désir de comprendre le monde qui l’entoure le pousse à acquérir de l’avance. En revanche, il peine à mettre en place des stratégies d’apprentissages et les attitudes attendues par un professeur.

L’enfant à haut potentiel a déjà anticipé le monde scolaire. Il s’attend à vivre une multitude d’expériences à la hauteur de sa curiosité intellectuelle. Il se montre avide de connaissances nouvelles, retient facilement les informations mais a des difficultés à supporter la lenteur des autres, la routine des exercices répétitifs et préfère engager sa réflexion dans des concepts particulièrement complexes. Quand les autres élèves travaillent sur la notion de multiplication, lui va se demander plutôt comment l’esprit humain accède à l’opération mentale.

La pensé des surdoués

levif

Quand les autres étudient un texte de français, lui va vouloir comprendra la psychologie même de l’auteur. Et ce glissement d’une réponse pédagogique ordinaire souhaitée à la recherche de la conceptualisation se révèle à tous les niveaux scolaires ; ne diffère que le choix du vocabulaire selon leur âge. L’enseignant n’a pas toujours les codes pour comprendre un profil d’enfant et les évaluations scolaires vont témoigner de jugements sévères.

Si votre enfant est précoce, il y a l’établissement éducatif Gerson qui se a Paris et qui accueille plusieurs classes d’enfants précoces. L’établissement Gerson se compose de l’école Gerson, le Lycée Gerson et le collège Gerson.

 

Read More
Sophie Davant propose une nouvelle émission à Thierry Ardisson
Sep28

Sophie Davant propose une nouvelle émission à Thierry Ardisson

Henri Guaino, Stéphane De Groodt, Mykki Blanco, Laurent Baffie et Sophie Davant étaient les invités de Salut les terriens. La présentatrice a profité de son passage sur l’émission de Thierry Ardisson pour lui proposer un nouveau concept d’émission.

Salut les terriens sur C8

Pour cette rentrée, l’homme en noir et son émission phare ont débarqué sur la chaine C8, après 10 ans de diffusion sur Canal +. L’animateur a déclaré sur plusieurs réseaux, qu’il était ravi de ce changement, il trouve qu’il n’a jamais fait partie de Canal+ et qu’il a été toléré uniquement à cause de Rodolphe Belmer.

Depuis son retour sur les écrans de C8, l’émission n’arrive pas à trouver son public. L’animateur de 68 ans, explique cette baisse d’audiences par le manque de communication sur le passage de SLT sur C8. « Canal+ n’a pas communiqué pour dire qu’on était sur C8. Si Canal+ avait fait au moins 10% ce que TF1 a fait pour Yann Barthès, on aurait fait plus d’audience. », a déclaré, Thierry Ardisson.

« On a un public qui se renouvelle ce qui est très bizarre. Moi je pensais que j’allais partir avec ma clientèle de Canal, On a beaucoup de jeunes, de CSP+. En revanche, je ne suis pas parti avec mes clients de Canal qui sont les plus âgés. Ils ont attendu sur Canal+. », s’est exprimé l’époux d’Audrey Crespo-Mara sur Europe 1.

Une émission autour du sexe

Suite au décès de Jean-Luc Delarue, la présentatrice phare de France 2, a animé « Toute une histoire » pendant plusieurs années, mais sous la nouvelle direction de Delphine Ernotte, l’émission n’a pas été renouvelée.  « Mille et une vies » de Frédéric Lopez, a été choisi comme émission de remplacement.

La journaliste a avoué qu’elle veut se lancer dans de nouveaux projets et qu’elle a commencé à s’ennuyer « depuis quelque temps, j’avais l’impression de tourner en rond, M’ouvrir à une autre aventure est peut-être la meilleure chose qui puisse m’arriver. »
Ce samedi, l’époux d’Audrey Crespo-Mara (voir ce superbe portrait d’Audrey Crespo-Mara) a voulu revenir sur l’arrêt brutal de l’émission de Sophie Davant.  « C’est vrai que mon audience avait baissé. Mais l’émission était un peu usée, il fallait la renouveler. Ça je le comprends. Après, personne n’est propriétaire de sa case » a expliqué la journaliste.

sophie-davant-thierry-adrisson-emission

 

L’animatrice de 53 ans reste aux commandes de C’est au programme. Et elle sera également aux commandes d’un nouveau programme sur France 2 tous les samedis à 17H45. L’homme en noir a demandé si ça sera autour du sexe, son invitée lui lance alors une proposition « C’est dommage mais non. Mais moi j’attends que vous produisiez cette émission ! J’adorerais présenter un programme pédagogique sur le sexe ».

 

Read More
Les déclarations de Géraldine Maillet et la colère des candidates de Télé-réalité 
Sep27

Les déclarations de Géraldine Maillet et la colère des candidates de Télé-réalité 

Ce jeudi, Géraldine Maillet s’est emportée contre les candidates de téléréalité sur les plateaux de touche pas à mon poste. Elle est même allée jusqu’à les comparer à de « putes » prêtes à tout faire pour réussir.  

Ce qu’elle pense des émissions de téléréalité

geraldine-maillet-clashAutour de la table des chroniqueurs de Touche pas à mon poste (émission produite par l’une des filiales du Méga producteur, Stéphane Courbit), Géraldine Maillet, était invitée à s’exprimer au sujet des émissions de téléréalité : « Pour moi c’est de la science-fiction bas de gamme. Déjà je ne regarde jamais et le peu que je regarde avec vous ici, je trouve que c’est le comble de la vulga­rité. C’est atroce, c’est une sorte de fiction bas de gamme avec des mauvais acteurs, des mauvais scena­rii, des mauvaises mises en scène. Ça n’a aucun inté­rêt, les filles sont juste des p***s. » Géraldine Maillet sur les plateaux de touche pas à mon poste.

Cyril est intervenu de suite pour recadrer la chroniqueuse « vous ne pouvez pas les traiter comme ça (…) ce sont des jeunes filles vachement très bien. Sans rigoler, elles ont le droit, il y a plein de jeunes, c’est leur rêve ». Une réponse qui n’a pas convaincu la scénariste qui a continué « Si c’est leur rêve, elles sont malades. ».

Coup de Gueule contre Géraldine Maillet

Ces déclarations Virulentes, ont vexé plusieurs candidates de téléréalité. Aurélie Van Daelen, ancienne candidate de Secret Story a crié sa colère sur les plateaux de NRJ12. La chroniqueuse du MAD mag, a critiqué la vulgarité de la scénariste « Alors madame Maillet, vous qui prônez la classe et les valeurs, excu­sez-moi mais c’est quand même l’hôpi­tal qui se fout de la charité. Vous insul­tez en direct les filles comme moi qui ont fait de la télé-réalité. Je pense que vous ne me connais­sez pas pour me juger. Et de deux, je pense qu’il est temps d’ouvrir un peu votre esprit et de vous décoin­cer tout simple­ment… Je vous embrasse. ».

Milla Jasmine, une candidate de l’émission les Marseillais et les Ch’tis vs le reste du Monde (produite par Banijay la société de Stéphane Courbit), a exprimé également son mécontentement du discours Géraldine Maillet et elle a même réclamé son renvoi de l’émission « Jeudi dernier, une chro­niqueuse de TPMP a déclaré que nous étions vulgaires en nous insul­tant gros­siè­re­ment. Vu son voca­bu­laire, je lui retourne le compli­ment. D’ailleurs, selon sa défi­ni­tion, « personne prête à tout pour réus­sir », elle corres­pon­drait tout à fait au profil de la pute. (…) Elle insulte et méprise en direct sur un plateau de télé­vi­sion les parti­ci­pantes de télé-réalité et ceux qui regardent. Ce compor­te­ment est inac­cep­table. Le problème, c’est qu’elle ne comprend pas du tout ce genre d’émis­sions et les codes régis­sant la télé-réalité. (…) Je ne vois pas l’inté­rêt de garder cette chro­niqueuse dans l’émis­sion, si vous êtes de mon avis, faites-le savoir à Cyril Hanouna sur les réseaux sociaux. »

Read More
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services