Les meilleurs appareils photo hybrides pas chers ! (sélection 2018)
Mar16

Les meilleurs appareils photo hybrides pas chers ! (sélection 2018)

 

Ces dernières années, les hybrides fait partie des appareils qui sans aucun doute ont le plus progressé. Ils disposent désormais d’un grand nombre d’atouts, comme une qualité d’image qui a nettement évolué, un parc optique qui progresse ainsi que leur petite taille.
Dans cet article, on a sélectionné pour vous les meilleurs hybrides du moment à prix très abordables.
Vous pouvez de même, consulter le guide d’achats spécial appareils photo hybrides pas chers, élaboré par des experts en informatique et nouvelles technologies sur le site web High-Tech « On a testé pour vous.fr ».

Pourquoi opter pour un appareil photo hybride ?

Un appareil photo hybride est un compact à objectifs interchangeables, sans miroir et à grand capteur type APS-C, Full Frame ou encore 4/3.
L’hybride se retrouve à mi-chemin entre un reflex et un compact, et c’est ce qui fait d’ailleurs tout son charme. Du fait, qu’il ne dispose pas de miroir, l’hybride est beaucoup plus compact qu’un appareil reflex et offre une qualité d’image équivalente à celle d’un boîtier à grand capteur.
Le viseur électronique de ces appareils, est en pleine progression, qui se résume en terme de dynamique et de grossissement de la taille perçue dans le viseur. Même en situation de basse lumière, ce viseur permet de photographier de manière sereine et est tout aussi satisfaisant qu’un viseur optique.
Parfois même plus efficace que l’AF des reflex, les boîtiers hybrides disposent d’un autofocus très réactif.
Il y a 6 ans, les appareils hybrides ont assisté à un véritable boom, certains disent même qu’ils ont détrôné les reflex.

Le Lumix GF7 de Panasonic

Depuis 2009, l’année de l’apparition des appareils photo hybrides, les Lumix GF de Panasonic, sont les modèles destinés au grand public. Leurs points forts : efficacité, convivialité et simplicité.
Il fait partie de la sixième génération, le Panasonic Lumix GF7 tout équipé est un petit gabarit de 336g avec une ergonomie logicielle excellente et un agencement bien organisé des touches. Les menus sont également simples et lisibles. À travers, ce modèle, Panasonic a bien misé sur son écran tactile, capable d’afficher plus 1 million de points, il s’agit d’un écran orientable en mode autoportrait offrant une belle définition, de belles nuances, mais surtout une technologie tactile réactive. Un petit coup de cœur pour le déclenchement. Le GF7 profite bien des amélioration apportées par Panasonic notamment sur le plan électronico-logiciel, pour offrir un AF véloce proche de l’instantanéité. Les différentes fonctions et l’interface logicielle profitent bien de cette rapidité où tout s’effectue de façon immédiate ; les molettes répondent au quart de tour, les menus répondent dans l’instantané… Petit de taille, mais assez rapide.
Un parfait équilibre rapport qualité-prix, vendu à 389 euros seulement.
Vous pouvez retrouver une analyse plus poussée du Panasonic GF7 dans un guide d’achats spécial appareil photo hybride pas cher, en visitant et sans plus attendre, le site expert en technologie et multimédia « On a testé pour vous.fr ».


Sony Alpha 5100 : l’art à la vitesse de la lumière

Doucement, mais sûrement, Sony fait progresser ses hybrides d’entrée de gamme. Le  Sony Alpha 5100 est un petit joyau de la gamme des hybrides de la marque Sony. Il permet un contrôle de mise au point intuitif et avancé avec un contraste et une clarté des rendus visuels exceptionnels tant pour les
Photos que pour les vidéos.
Le constructeur Japonnais, rejoint une nouvelle ère de la mise au point automatique, avec l’introduction de la technologie 4D dans ce modèle. Un suivi prédictif développé (temps, 4D), une rapidité de la mise au point automatique (profondeur, 3D), ainsi qu’une couverture de la mise au point automatique (hauteur et profondeur, 2D).
Le capteur CMOS APS-C de 24,3 Mpx optimise la lumière et réduit le bruit, en plus d’un processeur type BIONZE X avancé, fait à ce que la mise à niveau du moteur optimise la netteté des photos, leur richesse en détails et reflète des couleurs authentiques.
Vous n’allez plus rater vos prises avec l’Alpha 5100, disponible actuellement à moins de 460 euros.


Lumix GX80 chez Panasonic

Le Lumix GX80 de Panasonic a tout ce qu’il faut pour plaire ; un hybride grand public et compact avec un excellent rendu visuel. Il intègre un capteur micro 4/3, sans filtre passe bas et de 16 Mpx, qui délivre des images d’une excellente qualité. Sur ce boîtier le constructeur Panasonic, ajoute un système de double stabilisation (2 axes sur les optiques stabilisées et 5 axes sur le capteur), très bien vu ! Pour une meilleure qualité photo et vidéo. Les autres innovations apportées au GX80, se voient à travers les fonctions intéressantes comme la photo 4K ou le Post Focus, mais pas que, cet appareil est constitué de la gamme optique micro 4/3 d’Olympus et de Panasonic, et c’est la gamme la plus complète du marché des hybrides.
Ce boîtier équilibré est au final très séduisant et accessible, surtout lorsque l’on découvre son prix qui dépasse à peine les 560 euros.

Read More
Les vins sont-ils caloriques ?
Déc12

Les vins sont-ils caloriques ?

On l’entend partout que l’alcool en plus de nuire à la santé, fait en plus grossir. Les nutritionnistes nous ont tous conseiller de bannir notre verre de vin pendant la période de notre régime, estimons que tous les alcools font grossir.

Mais savez-vous que c’est pas tous les alcools sont caloriques ?

Certains alcools pouvaient faire plus grossir que d’autres

En effet, comme tous les aliments qu’on mange chaque boisson alcoolique possède sa propre teneur de calorie qui est différente. Très loin des idées reçu la bière n’est pas aussi calorique qu’en on pense. En effet, le dirigeant de Raphaël Michel, entreprise de négoce en vins, nous fait la liste des calories pour chaque produit : le cidre brut, c’est l’alcool le moins calorique, avec juste 45 kilocalories (kcal) pour 100 ml, suivi par la bière blonde ou blanche qui ne contienne que 50 kcal pour 100 ml. Mais l’alcool le plus calorique, c’est le pastis avec 285 kcal pour 100 ml. Tout en sachant que le vin blanc est moins calorique que le vin rouge.

Afficher les calories sur les étiquettes des bouteilles d’alcool

Après la loi qui a été fixée en 2011 pour l’affichage des calories sur les denrées alimentaires, le Parlement européen s’est prononcé en faveur de l’étiquetage des apports caloriques sur toutes les bouteilles d’alcool, vins et bières. Cette nouvelle loi est entrée en vigueur fin 2016, pour lutter entre autres contre l’obésité, mais surtout contre l’alcoolisme.

En effet, selon une nutritionniste, un gramme d’alcool équivaut à 7 Kcal, soit presque un gramme de beurre.

Le but des partisans de l’étiquetage des calories, c’est de dissuader les amateurs d’alcool soucieux de leur poids surtout les femmes. Selon le propriétaire du négoce en vins Raphaël Michel,  « un grand verre de vin contient l’équivalent d’une barre de chocolat ».

Les producteurs de vins sont réticents pour l’utilisation de cette nouvelle résolution. Ils sont déjà contre l’étiquetage des ingrédients sur leurs bouteilles de vin. Contrairement à la filière européenne de la bière qui s’est prononcé pour l’affichage des apports caloriques sur les canettes de bière. Elle souhaiterait même comparer les calories entre les boissons gazeuses et les bières pour montrer les atouts diététiques de la bière.

Le texte propose aussi d’augmenter le prix des alcools pour dissuader les grands consommateurs d’alcool comme le cas des paquets de cigarettes. Mais encore d’afficher sur les étiquettes des bouteilles, des messages de préventions visant les femmes enceintes et les conducteurs

https://www.youtube.com/watch?v=HJjeehhuQX0

Read More
Pierre Gattaz se range du coté de l’accord sur l’assurance chômage
Oct16

Pierre Gattaz se range du coté de l’accord sur l’assurance chômage

Tous le secteur d’assurance en France vit ses derniers jours sur le rythme des négociations sociales sur l’assurance chômage et ses nouvelles règles. Les prestataires, comme Filiassur, ont observé de loin la situation en espérant l’aboutissement à une solution rapide pour équilibrer le marché. Après un dernier round de négociations entre les patrons et les syndicaux, une convention aurait été trouvée. Et si Filiassur et compagnies ont salué cet accord, les membres du Medef l’ont contesté en démissionnant de la fédération. Cependant, le président du Medef a montré un avis contraire.

L’accord sur l’assurance chômage

Après de longues discussion qui ont commencé dès l’été dernier, les patrons et les syndicaux se sont convenus à un accord commun au tour des nouvelles règles de l’assurance chômage. Le patronat a accepté d’augmenter ses cotisations et de maintenir la surcotisation sur les CDD d’usage pendant les 18 prochains mois en bénéficiant d’une baisse de leurs cotisations AGS, l’organisme qui garantit les salaires.

Toutefois, ces mesures ont été contesté par plusieurs fédération professionnelles, alors que les nouvelles dispositions ne rapportaient quasiment aucun coût supplémentaire pour les entreprises. C’est le cas de la fédération du bâtiment que son président, Jacques Chanut, avait présenté sa démission du pole social du Medef, dès l’annonce de l’accord.

Pour les candidats à la présidentielle, l’accord trouvé ne change pas trop dans leur vision pour l’assurance chômage. De son coté, Emmanuel Macron pense qu’il faut étatiser le secteur en prônant un système de bonus-malus pour les contrats courts. Quant à François Fillon, la solution est la dégressivité des allocations chômage.

Le président du Medef soutient l’accord

Si des membres du Medef ont contesté ledit accord, le président de la fédération, Pierre Gattaz, a confirmé son soutien à la convention des partenaires sociaux. Il a explique par ailleurs qu’un échec de ses négociations aurait « donné des arguments à ceux qui veulent surtaxer les CDD et étatiser l’assurance chômage ».

Dans un entretien avec Dauphiné Libéré et Progrès, Pierre Gattaz a expliqué que les nouvelles règles de l’assurance chômage permettront de dégager un milliard d’euros d’économies, instaurer une contribution temporaire de la part des patrons et mettre fin à la surtaxation des CDD ce qui est favorable pour l’économie française. « « Et si nous avions échoué, nous aurions donné des arguments à ceux qui veulent surtaxer les CDD et étatiser l’assurance chômage », a expliqué Pierre Gattaz.

Read More
En route pour la Cop 22, à Marrakech
Sep30

En route pour la Cop 22, à Marrakech

La ville Ocre, organise l’évènement écologique le plus attendu de l’année, la conférence des nations unis sur le climat. Cette 22ème édition sera la continuation des décisions prises lors du COP21, elle se tiendra du 7 au 18 Novembre à Marrakech.

L’accord de Paris

cop22-e

 

L’accord de Paris vient de naitre suite à la cop21, qui s’est tenue à Paris en décembre 2015. Cet accord historique, vise le maintien du réchauffement climatique à un niveau mondial inférieur à 2°C. Pour atteindre cet objectif, les pays doivent s’engager à diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Ainsi l’entrée en vigueur de l’accord, nécessite l’établissement de deux conditions : la ratification de 55 pays signataires qui totalisent 55% des émissions de gaz à effet de serre.

L’accord a été ouvert à signature, le 22 Avril à New York et le président du gouvernement a lancé un appel aux pays de s’accélérer, face à l’urgence des changements climatiques, pour ratifier cet accord.

« Il y a eu encore des catastrophes aux Iles Fidji, […], il y a eu de la famine qui s’est diffusée en Afrique, il y a toujours ce lac Tchad en Afrique qui ne cesse de se réduire. Chaque année 20 millions d’hectares de forêts partent en fumée en Asie du Sud-Est, en Amérique latine, en Afrique. » a déclaré François Hollande, lors de la cérémonie officielle de signature de l’accord.

Les plus grands pollueurs au monde La chine et les états unis ont pris l’initiative de ratifier l’accord. Le troisième émetteur de GES, l’inde, vient d’annoncer qu’il signera aussi l’accord de paris avant la COP22.

La 22ème édition de la COP

cop-222

Le Maroc se prépare, pour accueillir la grand-messe écologique qui se tiendra à Marrakech du 7 au 18 Novembre 2016. Cette édition de la conférence, vise la mise en œuvre de l’accord de Paris. Le choix du Maroc pour l’organisation de cet évènement n’est pas une surprise, ce pays figure parmi les 4 pays les plus écologiques au monde.

Le gouvernement marocain, s’est engagé également à aménager le site de Bab Ighli, un terrain de 25 hectares pour l’organisation de ce rendez-vous écologique. Le site sera réparti sur 4 zones : une zone bleue (géré par l’ONU), zone société civile, zone innovations et zone de rencontres et de travail. L’organisation de cet évènement a été confié à la société de Gérard Askinazi, Agence Publics. M. Askinazi (cliquez ici pour voir son profil Twitter)  qui a ouvert un bureau au Maroc est un spécialiste de l’organisation de ce type d’évènements.

François Hollande, le premier chef de gouvernement qui confirme sa présence à « l’invitation du Roi », se rendra à Marrakech le 15 novembre pour la COP22.  Lors du débat général de l’assemblée générale de L’ONU, le président français a déclaré « La COP21 a été la conférence des décisions. La COP22 à Marrakech sera celle des solutions. II s’agit de l’alliance solaire internationale, de la lutte contre la désertification, de la protection les océans et de la définition d’un prix du carbone ».

Read More
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services